Primary tabs

Description

En 1976, une délibération de l'assemblée territoriale de la Polynésie française créait l'Institut Territorial de la Statistique (ITS). Mais c'est seulement en 1980, après le transfert de la compétence statistique au Territoire, concrétisé, sauf en ce qui concerne les recensements de la population, par la loi statutaire de 1977 et la définition de ses missions que l'institut de la statistique débute ses activités.

Établissement public territorial à caractère administratif doté d'une personnalité morale et financière, l'Institut territorial de la statistique (ITSTAT), devenu en 1999 l'Institut de la Statistique de la Polynésie française (ISPF), est placé sous la tutelle du Ministre de l'Economie du gouvernement de la Polynésie française.

L'ISPF est administré par un conseil d'administration présidé par le Ministre de l’Économie et composé de 8 membres : trois ministres représentants du gouvernement local, un représentant de l'assemblée de la Polynésie française, un représentant du Conseil Économique Social et Culturel, un représentant de la Chambre de Commerce, de l'Industrie des Services et des Métiers, le Directeur de l'Institut d'Emission d'Outre Mer (IEOM) et l'agent comptable de la Caisse de prévoyance sociale.

Depuis 1999, le conseil d'administration de l'ISPF s'est vu attribuer des compétences supplémentaires en matière de coordination du système statistique. A l'instar du Conseil National de l'Information Statistique (CNIS) français, il arrête chaque année le programme d'enquêtes statistiques des services publics et émet un avis sur les caractères obligatoire et d'utilité publique des enquêtes prévues.

La direction de l'ISPF et le soutien technique sont assurés par deux cadres de l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) détachés auprès de l'établissement.

Les compétences et champs d'action de l'ISPF sont identiques à celles dévolues à un organisme national de statistiques : collecte par voie d'enquêtes, administration de répertoires, traitement, analyse et diffusion de l'information à caractère économique et social, coordination du système statistique public.